Hans Josephsohn

19.09.202021.02.2021

 

 

 

Hans Josephsohn à la Kesselhaus, ca. 2006, foto Katalin Deér, Kesselhaus Josephsohn

Sous le commissariat de Ulrich Meinherz et Lukas Furrer


L’exposition, organisée en collaboration avec le Kesselhaus Josephsohn de Saint-Gall, rend hommage à Hans Josephsohn, l’un des plus grands sculpteurs de la seconde moitié du XXe siècle, à l’occasion du centenaire de sa naissance. L’exposition se focalise sur une sélection d’œuvre en laiton réalisées entre 1950 et 2006, sans toutefois avoir pour objectif de retracer rétrospectivement l’ensemble de la carrière du sculpteur. Les oeuvres présentées au MASI illustrent la place centrale de la figure humaine dans la recherche artistique de Josephsohn et documentent toutes les catégories sous lesquelles l’artiste a lui-même catalogué son travail : figures debout, figures assises, demi-figures, têtes et reliefs. Si de véritables modèles - essentiellement féminins et issus de son entourage - sont le point de départ de ses sculptures, l’oeuvre de Josephsohn renonce à une approche réaliste au profit d’une forme d’immédiateté et de dynamisme : il souligne les caractéristiques anatomiques et intègre différents points de vue, de sorte à rendre complexe l’identification précise du visage sculpté. Conçue par le Kesselhaus Josephsohn, Saint-Gall, la présentation a un caractère volontairement provisoire qui s’acconde à l’immédiateté distinctive des sculptures présentées.

Jusqu’au 15 Novembre 2020 le Museum zu Allerheiligen présente l’exposition «Hans Josephsohn - Schauen ist das Wichtigste»
www.allerheiligen.ch

  • MASI LAC

  • Piazza Bernardino Luini 6, 6900 Lugano
  • Ma-Me-Ve: 10 – 17 heures
    Gi: 10 – 20 heures
    Sa-Di-Jours de fête: 10 – 18 heures
    Fermé le lundi
  • Conférence de presse
    Vendredi 18 septembre,
    10.30 heures

  • Prix régulier : CHF 15.- / réduit : CHF 12.-
    Détails

Biographie

Hans Josephsohn naît en 1920 à Könisberg, dans la Prusse orientale de l’époque. Du fait de ses origines juives, il ne peut suivre une formation artistique toutefois, grâce à une bourse d’études, il entre à l’Accademia di Belle Arti à Florence en 1938. Peu après, les lois raciales l’obligent à revenir en Suisse, où il poursuit ses études et entame sa carrière de sculpteur. Ses oeuvres sont présentées dans le cadre d’expositions individuelles en Suisse depuis le milieu des années cinquante, mais ce n’est qu’à la fin des années quatre-vingt-dix que son travail connaît un succès croissant auprès du public et de la critique internationale. Les oeuvres de Hans Josephsohn sont exposées en permanence au musée La Congiunta de Giornico, inauguré en 1992, et au Kesselhaus Josephsohn à Saint-Gall, qui a ouvert ses portes en 2003.