Hedi Mertens

La logique de l’intuition

02.0415.10.2023

Hedi Mertens, Unités quadrilatérales se rencontrant dans un carré central, 1969, huile sur toile, collection particulière

Commissariat : Francesca Benini et Arianna Quaglio

L’exposition restitue au public l’œuvre et l’histoire unique d’une artiste qui, partant d’une profonde connaissance théorique, a trouvé au Tessin les conditions favorables pour l’appliquer et développer son art. Suivant un parcours non linéaire, Hedi Mertens (Gossau, 1893 - Carona, 1982) a commencé sa carrière à un âge avancé. Malgré cela, l’artiste, qui a reçu une formation classique de peintre, a développé en un peu plus de vingt ans une quête personnelle digne d’attention au sein de l’art concret suisse. L’exposition au MASI Lugano retrace les étapes de la recherche de cet artiste, peu connue du grand public, en mettant en évidence les analyses compositionnelles et l’élaboration de théories assimilées à travers l’intense échange d’idées avec des artistes et des intellectuels proches de l’abstractionnisme et de l’art concret. Ce lien est évoqué dans l’exposition par un certain nombre d’œuvres opportunes des quatre principaux représentants de l’art concret zurichois : Max Bill, Camille Graeser, Verena Loewensberg ainsi que Richard Paul Lohse. À l’occasion de l’exposition, sera publié un catalogue bilingue italien/allemand.

L’exposition est réalisée en collaboration avec le musée Haus Konstruktiv de Zurich.

L’artiste

Hedi Mertens étudie la peinture à Zurich en 1912 comme élève du peintre Wilhelm Hummel, puis fréquente l’école Debschitz à Munich et plus tard les cours du peintre Stanislaus Stückgold. Après une première activité picturale dans un style expressionniste, interrompue par une longue pause, elle s’installe au Tessin au début des années 1950, où elle commence ses recherches constructivo-concrètes en 1960.

  • Lieu d’exposition Palazzo Reali

  • via Canova 10, 6900 Lugano
  • Ma / Me / Ve: 11 – 17 heures
    Je: 11 – 20 heures
    Sa / Di / Jours fériés: 10 – 18 heures
    Lu: fermé